Deux dialogues au sein d’un couple mixte : une girafe (la conscience « CNV ») et un chacal (la conscience habituelle).

Premier dialogue

Le chacal s’apprête à poser une question très dangereuse, mais la girafe est bien trop maline pour essayer d’y répondre !

-Girafe, Est-ce-que tu m’aimes ?

-Chacal, avant de pouvoir honnêtement répondre à ta question, j’ai besoin de clarifier quelque chose d’important. Utilises-tu le mot « amour » en tant que sentiment ?

-…?!…Bah oui, évidemment !

-Ah, et bien j’avais besoin de clarifier ça. Donc, tu me demandes si je ressens de la chaleur et de la tendresse envers toi?

-Oui !

-Ok! J’avais besoin de clarifier ça car nous, les girafes, nous n’utilisons pas le mot « amour » comme un sentiment. Il est bien trop important pour nous pour que nous l’assimilions à un sentiment. Pour nous, c’est un besoin. Mais je suis contente d’apprendre que tu l’utilises comme un sentiment. Maintenant que je sais ça, est-ce-que tu peux me reposer la question ?

-Est-ce que tu m’aimes ??

-Quand ?

-Quand ?!

-Et bien oui, je veux être honnête et je vois comme c’est une question importante pour toi. Mais comment puis-je être honnête sur mes sentiments pour toi sans faire référence à un moment en particulier ? Les sentiments changent à chaque seconde. La vie change et les sentiments font partie de la vie ! J’aimerais donc que tu me dises où et quand, quand tu veux savoir comment je me sens.

-Et bien, qu’en est-il de maintenant, là, tout de suite ?!

-Et bien là, non. Mais, redemande moi dans quelques minutes…

Second dialogue :

-Je veux que tu m’aimes!

-Tu as un besoin d’amour, chacal, et tu me fais l’honneur de me demander de l’aide pour le satisfaire ?

-Oui !

-Je vois comme ce besoin d’amour est important, alors j’aimerais savoir ce que tu aimerais que je fasse pour satisfaire ce besoin ?

-Oh…tu sais bien !

-Oh, et bien, je n’en suis pas si sûre. Je vois que c’est très important pour toi alors j’aurais besoin que tu me fasses une demande plus spécifique.

-oh, pfff, et bien, …c’est difficile à dire avec des mots…

-Si c’est difficile à dire pour toi, peux-tu voir comme ça va être difficile à faire pour moi ?

-Je n’avais pas pensé à ça.

-Alors, que veux tu que je fasse pour nourrir ton besoin d’amour?

-.mmm…j’ai du mal à savoir clairement…Ah ! Je veux que tu devines ce que je veux avant que je ne sache moi-même ce que c’est ! Et je veux que tu sois toujours d’accord pour le faire !

-Merci pour cette précision, chacal. Est-ce que tu veux bien trouver quelqu’un d’autre pour satisfaire ton besoin d’amour ?

 

***

Traduction libre (par mes soins) de cette vidéo de Marshall Rosenberg, qui contient des petites explications en plus du dialogue.

***

Bonus musical, pour le plaisir !

 


Hey ! Laisse un commentaire ci-dessous pour dire en quoi cet article a rendu ta vie plus belle (ou pas) !

Suivre Pneum sur Facebook